Aperçu en images de nos dernières rencontres…

P1030373_F

Rencontre avec Hugo Boris pour son dernier roman « Trois grands fauves »
(Belfond 2013)

P1030383_F

Rencontre avec Romain Puertolas pour son premier roman « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa »(Le Dilettante 2013)

P1030387_F

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Lectures jeunesse du samedi matin…

laurent moreau illustration
Illustration de Laurent Moreau

Votre librairie vous propose tous les 1er samedi du mois à 11h un moment de lecture autour d’une ou plusieurs nouveautés jeunesse : des albums ou romans à l’attention des plus petits (de 2 à 6 ans) seront lus en intégralité ou par extraits par votre libraire en jupette, Aurélie !
Chaque enfant pourra assister gratuitement à ces lectures (durée ½ heure environ), seul ou en compagnie d’un parent.

Au plaisir de vous retrouver nombreux lors de ces nouvelles rencontres!

Prochaines dates à noter dans vos agendas :

Samedi 1er février 2014

Samedi 8 mars 2014

Samedi 5 avril 2014

Samedi 3 mai 2014

Samedi 7 juin 2014

Agenda des rencontres

Bonjour à tous,

Une belle et heureuse année 2014 à tous nos lecteurs : une pléiade de lectures et de découvertes, de l’émotion, de la passion plein les poches et de beaux voyages !

Alors pour commencer ajustez vos lunettes et sortez vos mitaines car la librairie L’Autre Rive vous propose de très jolies rencontres pour ce début d’année…

A noter dans vos agendas tous neufs :

Samedi 18 janvier à 19h

Rencontre avec Hugo Boris pour son roman Trois grands fauves (Belfond août 2013)

L’auteur nous offre les portraits de trois prédateurs : Danton, Hugo et Churchill. Trois héros qui ont en commun d’avoir été confrontés très tôt à la mort, d’avoir survécu et d’y avoir puisé une force dévorante. Trois survivants qui ont opposé leur monstruosité à la faucheuse.

Trois grands fauves, ou comment défier la mort en trois leçons.

Trois portraits fragmentés et subjectifs, raccourcis saisissants d’une vérité qui échappe aux historiens. Une filiation imaginaire se tisse entre les personnages, dessinant une figure nouvelle. Qu’est-ce qu’un grand homme ? Où est son exception ?

« Brefs mais saisissants, ces trois portraits de monstres sacrés – que relie un fil invisible tramé par l’auteur – forment de brillantes variations sur le même thème. Celui du « Grand Homme » envisagé comme un vrai trompe-la-mort. » Claire Julliard, Le nouvel Observateur

« Un livre qui donne envie de vivre » Colombe Schneck, France Inter

« Ode à la rage poétique… oeuvre passionnelle, personnelle et débridée sur la filiation, le pouvoir et une certaine forme d’orgueil… ou d’immortalité. » Christine Ferniot, LIRE

Vendredi 28 février à 19h

Rencontre avec Romain Puertolas pour son roman « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea »(Le Dilettante août 2013)

Adeptes des librairies et plus particulièrement de L’ Autre rive, vous n’avez pu passer à côté du premier roman de Roman Puertolas, ballade improbable d’un hindou débarqué en Europe pour y trouver un lit à clous dans la fameuse enseigne.Rien ne se passera comme prévu: notre fakir ira de déconvenues en péripéties, voyageant contre son gré d’un pays à l’autre avec à ses côtés des immigrés clandestins.Le mot de l’éditeur résume à lui seul cet ovni littéraire : »un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres. »

« Je suis tombé amoureux d’un livre absolument sensationnel. (…) C’est formidable et c’est un premier roman. C’est merveilleux de drôlerie, d’impertinence, d’idées. C’est étincelant. »
Michel Crépu dans Le Masque et la Plume du 18 août sur France Inter (pour écouter, Cliquez ici – à partir de la 50e minute).

Enfin tout au long du mois de janvier, venez découvrir à la librairie l’exposition photographique « Intérieurs » imaginée par Véronique Lopez :

« Intérieurs » est le fruit d’un demi-siècle de rencontres, de circonstances fortuites, qui prennent corps dans des lieux communs au cœur d’espaces diurnes et nocturnes. Cette série photographique initie le passage, dans ma démarche photographique, de l’argentique au numérique et du noir et blanc à la couleur. Elle n’est l’objet d’aucune modification relative à l’exposition, à l’éclairage, à la colorimétrie ou au recadrage. L’essentiel de mon travail photographique réside dans celui que constitue la prise de vue. »
Toulouse – Octobre 2012 – Véronique Lopez

Au plaisir de vous retrouver nombreux lors de ces événements…
Vos libraires
Aurélie et Céline

Votre librairie pendant les fêtes…

 
Aurélie et Céline auront le plaisir de vous
accueillir pour vos achats de Noël
 les dimanches 15  et 22 décembre de 10h à 18 h.
Du lundi 16 au 24 décembre la librairie sera ouverte en continu de 10h à 19h.
 
Une large sélection de romans, essais, livres d’art et de cuisine, bandes dessinées et albums pour enfants vous attend… accompagnés de conseils !
 
A découvrir aussi la jolie exposition
des originaux de Claire Lebourg 
jusqu’au 3 janvier 2014 autour de son album 
« La retraite de Nénette ».
Pour voir son travail c’est par ici http://www.clairelebourg.com/ 
 
Vous souhaitant de très belles fêtes de fin d’année .
 
Vos libraires.
 

Festival jeunesse 2013 ….

 

image001 (1)

004

Rachel Corenblit et Cécile Bonbon présentent « Philo à la petite semaine »(éditions du Rouergue)

003

Pascale Moteki en dédicace pour  son ouvrage

« Madame Mo, les fêtes japonaises »

(éditions Picquier)

002

Les écrivains en herbe du concours d’écriture

« Invente le super héros de tes rêves »:

de belles productions comme toujours !

A l’année prochaine  pour de nouvelles rencontres autour de l’album jeunesse !

Notre sélection pour la rentrée littéraire 2013 …

Trois pays, les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Irlande de 1845 à 2011.

Des vies qui s’y télescopent …

Mêlant histoire et fiction, Colum Mc Cann revisite l’Histoire commune en nous offrant un roman sur le déracinement, la perte et le dépassement de soi.

Une construction habile servie par un talent narratif certain !

En août 1987, la femme de Vittorio, un psychiatre argentin, est retrouvée défenestrée. Accusé du meurtre, il est arrêté. Mais l’une de ses patientes, Eva Maria, bien qu’encore traumatisée par la disparition de sa fille durant la junte, décide de mener sa propre enquête…

Après l’excellent « Le confident », Hélène Grémillon distille à nouveau un suspense psychologique très efficace en nous livrant une histoire haletante et tendue de bout en bout.

Bruno Sulak  gentleman  cambrioleur et sans violence qui fit tourner des têtes et des camions de police dans les années 70/80.

Raconté avec la plume blagueuse de P.Jaenada…un mélange explosif !

Bosnie 1992 : que deviendront Vahidin et Marija, amants et tireurs yougoslaves au sortir de la guerre ?Un grand roman sur les choix du cœur au regard de l’Histoire.

Qui est Aurélien Moreau ?Un homme qui à l’aube de ses 50 ans fait le choix de prendre sa vie en main et de faire quelques « pas de côté ».Une écriture précise et  sensible  dont la musique vous suit longtemps.

Histoire des objets et des mains par lesquelles ils passent, de l’Inquisition à l’Espagne franquiste.Un roman total qui vous surprend, vous embarque, vous émeut. Remarquable !

En septembre Alain Guyard vous embarque en philosophie !

Rencontre avec Alain Guyard le vendredi 13 septembre 2013 à 19h pour son ouvrage « 33 leçons de philosophie par et pour les mauvais garçons »éditions le Dilettante.


Après une entrée fracassante en littérature en 2011 avec « La zonzon » (Le dilettante), Alain Guyard offre avec son dernier ouvrage « 33 Leçons de philosophie par et pour les mauvais garçons »une vision désacralisée et corrosive de la philosophie. Antimanuel à l’usage de ceux qui ont envie de lire ou relire sans détour  les grandes théories philosophiques, il invite avec une langue drôle et gouailleuse, à une pensée critique loin des postures.

« Et pourtant, la philosophie-faut-il le répéter ?-n’est pas réservée qu’aux caves de la haute. Bien au contraire .Y a droit tout le populo, et peut être même, dans icelui, les plus hardis, hargneux et véhéments  pistolets, qui n’ont pas peur du sport. »p18

Presse

Lascar Academy

Une véritable rafle ! Ils ont bonne mine, ces augustes penseurs alignés contre le mur, pour trafic de concepts et gamberge en bande organisée. Car « l’histoire de la philosophie ressemble plus a une cour des Miracles qu’a un court de tennis », surtout racontée dans la langue argotique de Simenon ou de Coluche. C’est sérieusement qu’Alain Guyard déconne. Car ce « philosophe forain », comme il se définit lui-même, connaît ses auteurs et ses textes dans les coins et recoins.

Ses conseils de lecture, les angles surprenants qu’il trouve à propos de doctrines rebattues nous délivrent de la philosophie en tisane. Après tout, « les premières retranscriptions des « dialogues socratiques » ne sont nen d’autre que des conversations de parloir ». Propos d’orfèvre: éducateur de prison, l’auteur a eu enseigné la philo a des « lascars » moins concernés par le bac que par la BAC (brigade anti-criminalité). II en a gardé un langage viril pour évoquer « le geste fondateur et absolument couillu de Descartes ». Hegel et sa dialectique? «Sous sa plume fiévreuse, tout s’enquille idéalement » « L’éthique » de Spinoza, il faut la lire « avec le soin et la lenteur d’un fumeur de cigare sur un baril de poudre » Voyez à la leçon n°30 comment le tandem Deleuze-Foucault, « les Tif et Tondu de la philo 68 », ringardisent en beauté le vieux Sartre, « dépassé par la nouvelle génération de déconneurs ». À ce banquet mafieux s’invitent quelques pointures bienvenues: George Orwell, Jean Dubuffet, Albert Cossery (« le dernier des pharaons »), un glorieux voleur anarchiste (Alexandre Jacob), un taulard écrivain (Serge Livrozet), tous grands dévorateurs de livres et amateurs d’écriture. On est en bonne compagnie. Comme disait Aristote:  mais que fait la polis« ! – 288 p , 20 Euros, en librairie le 2 mai

Frédéric Pagès, Le Canard Enchaîné, 24 avril 2013

005

Le fondateur de la revue XXI à L’ Autre Rive !

Patrick de St Exupery

Le 14 juin 2013 l’ Autre rive avait le plaisir d’accueillir Patrick de St Exupéry, fondateur de la revue  XXI: l’occasion de découvrir l’origine et le mode de fonctionnement de ce support original devenu le rendez-vous trimestriel de beaucoup de lecteurs en librairie.Une proposition critique et humaniste, des dossiers de fond sur des thématiques variées à contre courant de l’actualité, le tout servi par le regard pertinent de photographes et illustrateurs.

A lire aussi :