Tels Quels, vos derniers achats.

  • "On me dit que les yétis n'existent pas. Et pourtant je suis là. Je m'appelle Murdo, je suis un yéti. On me répond que les yétis n'existent nulle part ailleurs que dans les histoires. Dans les légendes. Entre les pages des livres.

    Alors voilà la première chose impossible que j'ai toujours rêvé de faire : exister ailleurs que dans un livre. Vivre sur des montagnes qui ne sont pas de papier".

    Murdo, petit yéti imaginaire, est le narrateur de ce recueil. Chaque page décrit l'un de ses rêves : tricoter un pull avec les mots d'un poème, se cacher dans une chaussure, se confier à un caillou, manger un sandwich à "tout", construire un pont entre le jour et la nuit... Murdo nous présente ses amis, ses plaisirs, ses interrogations, dans une déambulation où toutes les parcelles de l'univers se répondent... Il joue avec les mots, les lettres, les sons, pour construire des paysages imaginaires.

    Dans une langue magnifique, illustrée par le trait simple et malicieux d'Eva Offredo, Alex Cousseau donne à sentir toute la poésie de l'enfance.

    Un recueil merveilleux où chacun, enfant, parent, puisera des images qui le bercent, l'émeuvent, l'enchantent, et où il fera bon revenir sans cesse.

    Une petite merveille.

  • L'inspecteur Bayard est un personnage fétiche du magazine Astrapi. Blond, costaud, toujours ganté de blanc... La classe, en somme. Et l'oeil aiguisé, avec ça. Pour regrouper ses dizaines d'enquêtes aux quatre coins du globe, pas moins de 18 albums ont été édités !
    Car l'inspecteur Bayard, aussi adorable avec sa nièce que redoutable pour les malfaiteurs, semble attirer naturellement les embrouilles : où qu'il se trouve, au musée, en vacances, à un anniversaire, un drame se déroule. Ses capacités d'observation et de déduction (donc les tiennes, ô lecteur !) incitent les victimes à se tourner vers lui (vers toi !) pour désigner les affreux dans le troupeau de suspects... Prêt à endosser le costume de justicier aux gants blancs ?
    /> Dans ce premier volume de l'intégrale, qui en comptera quatre, les quatre premiers tomes de la série sont rassemblés, alternant courts épisodes et histoire complète. Pour les mettre en valeur, y sont adjoints les premières enquêtes inédites de l'inspecteur (trois scénaristes différents !) et un dossier pour découvrir la genèse de la série !

  • Voici le premier opus d'une nouvelle collection aux éditions Coop Breizh, sobrement nommée : "savoir et pratique". Comme son nom l'indique, elle s'attache à décrire un sujet de manière documentaire, avec force et illustrations et un texte clair et grand public. Mais aussi invite le lecteur à mettre en pratique ses connaissances sur un thème particulier, avec cette fois des astuces de pros, des recettes très concrètes à appliquer.
    Le premier thème abordé est donc la pêche à pied. Ou comment réussir son plateau de fruits de mer, qu'on le constitue chez le poissonnier ou par soi-même en arpentant les estrans rocheux des côtes à marée basse.
    Les auteurs sont deux grands connaisseurs des plaisirs culinaires, doublés d'authentiques amoureux de la nature. Ils détaillent ici les meilleurs "trucs" à savoir pour se régaler, suivant les saisons; les meilleurs lieux de pêche; les espèces comestibles; les tailles légales de pêche, etc...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La vie en relief

    Philippe Delerm

    • Seuil
    • 4 Février 2021

    « Je n'ai pas l'impression d'avoir été enfant, adolescent, homme d'âge mur, puis vieux. Je suis à la fois enfant, adolescent, homme d'âge mûr, et vieux. C'est sans doute un peu idiot. Mais ça change tout ».

    Être riche, à chaque époque de notre existence, de tous les moments qu'on a vécus, qu'on vit, qu'on vivra encore : c'est cela, la vie en relief. Voir ses souvenirs et ses sensations non pas additionnés les uns aux autres, mais comme démultipliés, à l'infini. Vivre comme si c'était la première fois. Trouver de la beauté dans l'ordinaire des choses. Aimer vieillir, écouter le bruit du temps qui passe. Ce livre est un aboutissement : celui d'une carrière, celui d'une vie d'homme. Certainement un des plus grands livres de Philippe Delerm.

  • « En dressant l'inventaire des parfums qui nous émeuvent - ce que j'ai fait pour moi, ce que chacun peut faire pour lui-même -, on voyage librement dans une vie. Le bagage est léger. On respire et on se laisse aller. Le temps n'existe plus : car c'est aussi cela la magie des parfums que de nous retirer du courant qui nous emporte, et nous donner l'illusion que nous sommes toujours ce que nous avons été, ou que nous fûmes ce que nous nous apprêtons à être. Alors la tête nous tourne délicieusement. » P. C.

  • Album

    Marie-Hélène Lafon

    Ma rivière d'enfance a nom Santoire. Elle borna le monde, c'est définitif, elle fut l'été, la plage d'ardoise, et l'immobile après-midi d'août, le temps arrêté dans le babil lumineux de son lit de cailloux. Elle fut de chaque hiver, et des printemps brefs, haute, pressée d'en finir, se hâtant, tournoyant à bout de gris, cinglant les branches nues et penchées. Horizontale, insolente et enfuie.

    C'est un abécédaire choisi, où l'on irait de Arbres à Vaches en passant par Chiens, Journal, ou Tracteurs.
    Ce serait l'os des choses, leur velours ; et comme une déclaration d'amour répétée vingt-six fois.

  • La saga à succès d'Eric Simard, récompensée par le prix de la PEEP et des Incorruptibles, enfin en poche !

    L'Irlande... le pays où mon père a disparu. Pourquoi ma mère, qui refusait de retourner sur cette île, a-t-elle soudain changé d'avis ? Les landes balayées par les vents réveillent en moi un monde sauvage.

    Mais un mystère me hante : qui est Fiona, cette jeune aveugle qui vient d'arriver au collège ? Elle surgit dans ma vie comme un feu envoûtant. Elle n'aime pas qu'on touche à la terre, qu'on creuse pour déterrer les choses restées longtemps dans l'obscurité. Je l'ignore encore, mais sa rencontre va bouleverser mon existence.

    Un voyage mythique dans les contrées et légendes celtiques.

  • À l'approche d'Halloween, il se passe de drôles de choses à l'Académie Bergström. Alexa est même certaine d'avoir vu un fantôme !
    Une étrange apparition, un message codé, un coffret mystérieux...voilà les Kinra Girls prêtes à mener l'enquête !

    Une histoire 100 % inédite des Kinra Girls ! Le petit plus sur le premier tirage : un très bel ex-libris des 5 amis en costumes d'Halloween, ambiance festive.

  • Dans cet ouvrage, Émilie revient en vallées d'Aspe et d'Ossau, mais exclusivement en montagne dans le Parc national des Pyrénées. Au-delà du seul plaisir de marcher, ces balades et petites randonnées - parfois sur la journée - sont toutes orientées sur la découverte du milieu naturel ; flore et faune pyrénéennes n'auront plus aucun secret pour vous. Ce sera aussi l'occasion de découvrir ce haut lieu du pastoralisme traditionnel et ses fromages. Le volume 2 est consacré aux vallées bigourdanes (Azun- Argeles, Cauterets, Luz - Barèges - Gavarnie, Campan) et à la réserve du Néouvielle.

  • De la vertu

    Jean-Luc Mélenchon

    • Pluriel
    • 11 Octobre 2017

    En pleine faillite matérielle et morale, notre société s'éloigne toujours plus de ce qu'elle proclame sur tous ses bâtiments publics : la liberté, l'égalité et la fraternité. Le grand nombre n'a donc plus confiance en rien ni en personne. En tout cas dans aucune institution, ni en ceux qui les représentent. Les gens préféreraient avoir confiance. Ils ne sont pas habités de rancoeur, mais d'amertume.
    Tandis que notre morale personnelle organise notre comportement individuel, la vertu doit régler ce que nous faisons en société. La vertu, c'est donc une méthode d'action à usage individuel dans la vie publique. Ce livre propose de la faire vivre par la raison, le débat argumenté et des propositions concrètes. La Vertu n'est pas l'apanage d'un parti ou d'une famille politique. La Vertu reste un choix.
    Oui, un choix dont chacun est personnellement responsable.

  • Le nouveau topoguide édité par la Communauté de Communes de la vallée d'Ossau deviendra à n'en pas douter une référence en la matière sur notre territoire.
    En effet, vous pourrez retrouver, dans un même ouvrage et sur 112 pages, tous les circuits fléchés et/ou balisés en vallée d'Ossau avec, réunis pour la première fois, les circuits du Plan Local de Randonnées et ceux du Parc national. En voici le détail :
    * 24 circuits de petite randonnée.
    * 12 circuits du Parc national.
    * 6 circuits patrimoine.
    * 9 étapes du GRP Tour de la vallée d'Ossau.
    * l'étape du GR 78 (Chemin du piémont).
    * les 4 étapes des GR 108 et 108 A (voie d'ossau).
    * l'étape du GR 10.
    * les 2 étapes de la HRP.

  • Les Kinra Girls sont aux anges ! Elles sont invitées à Venise dans le palais de Cleopatra, juste avant la rentrée des classes.Mais passer des journées entières à visiter, ça fatigue vite, voilà pourquoi elles auraient aimé pouvoir dormir un peu. Seulement, c'était sans compter sur l'ombre étrange qui erre dans les couloirs du palais à la nuit tombée... Alors, le fantôme, ami ou ennemi ?

  • Les buveurs de lumière

    Jenni Fagan

    Dylan n'a jamais connu pareil bonheur : le sourire étourdissant de Constance, la joie de Stella qui court parmi les enfants sur la pelouse. Les flammes bondissent et illuminent les visages des habitants de la communauté de Clachan Fells, qui festoient à la lueur du feu crépitant. Alors que l'apocalypse gronde, tous ont décidé de vivre de lumière, de gin et de se préparer, ensemble, à la fin du monde.

  • Imaginez un choeur polyphonique réunissant douze femmes dont un homme trans, âgées de 19 à 93 ans, presque toutes noires, chantant leur(s) expérience(s) britannique(s) dans une scénographie multipliant décors et points de vue de Newcastle à Cornwall en passant par Londres et dans une chronologie s'étendant du XXe siècle aux trébuchements d'un XXIe siècle remodelé par les mouve-ments #metoo et #Blacklivesmatter. Cela donne Fille, Femme, autre, un roman-fusion époustouflant où, comme le soutien-gorge en son temps, la ponctuation a été allègrement jetée par la fenêtre. Son auteure, Bernardine Evaristo, a raflé comme une tornade dans son passage tous les honneurs dont le Man Booker Prize 2019 devenant ainsi la première femme noire à recevoir le prestigieux prix. C'est l'histoire entremêlée d'Amma, Yazz, Dominique, Carole, Bummi , LaTisha, Shirley, Winsome, Penelope, Megan/Morgan, Hattie et Grace et d'autres encore. Chacune d'elles cherche un avenir, une maison, l'amour, une mère absente, un père perdu, une identité, un genre - il, elle, iel - une existence, et au passage, le bonheur. Toutes ont traversé l'espace et le temps - pour atterrir au coeur de l'Angleterre, carrefour historique des migrations et échouer aux confins éternellement figés des castes britanniques. Femmes invisibles dans la société anglaise, elles prennent corps et âmes sous la plume libre et libératrice d'une auteure, poète, dramaturge qui, avec ce huitième roman, signe une oeuvre d'une grande vitalité.

  • Claire Eggermont publie ici un récit puissant sur son parcours tourmenté de femme abusée dans son enfance et en quête incessante de l'âme frère. Avide d'expériences spirituelles et chamaniques qui lui enseignent à approfondir cette réalité à laquelle elle se confronte en éclaireuse et tisseuse de liens au sein de diverses ONG, (Colibris et Terre & Humanisme...). C'est une aventurière de l'âme : « Mais avant de pouvoir nous épanouir pleinement et offrir au monde notre plus noble participation, il semble que nous soyons vivement conviés à sortir de nos conditionnements et à mettre de l'ordre dans toutes les mémoires personnelles et transpersonnelles qui nous habitent et qui bien souvent dirigent notre vie à notre place. Qui d'entre-nous ne s'est pas déjà senti pris au piège de schémas répétitifs douloureux ? De maladies dont on ne sait pas comment se défaire ? Dans ma compréhension, tous ces symptômes sont les signes de mémoires qui appellent à être libérées. » Cette libération progressive se révèle comme un véritable enseignement de discernement !

  • Vies parallèles

    Plutarque

    Il existe des êtres d'exception qui marquent leur époque et jouent un rôle déterminant dans l'histoire du monde ; l'avenir seul peut dire si cette action est durable, néfaste ou bénéfique. Au tout début du IIe siècle après J.-C., l'écrivain grec Plutarque de Chéronée a choisi de ressusciter certains de ces personnages illustres dans ses Vies parallèles, car il croit à la vertu de l'exemple.
    Ce volume rassemble un choix de vies de conquérants grecs et romains : Alexandre, le conquérant par excellence et celui qui toute sa vie sera hanté par son exemple, César ; Coriolan et Alcibiade, deux ambitieux qui, par bravade ou par esprit de vengeance, ont tourné leurs qualités éminentes contre leur patrie ; deux héros, enfin, qui partagent le même goût du plaisir, de la bonne chère et des beuveries, le même ascendant et la même veulerie : Démétrios et Antoine.
    Car Plutarque sait que les hommes changent au gré des circonstances, puissants ou misérables, façonnés par la vie, saisis par la mort au moment où ils croyaient toucher à la réalisation de leur rêve ou simplement quand la nature, épuisée par les excès et la poursuite d'un espoir insensé, leur rappelle qu'ils sont mortels.

  • L'attaque des titans T.3

    Hajime Isayama

    Les troupes sont sidérées par la découverte du singulier pouvoir d´Eren qui peut se transformer en Titan ! Mais l´heure n´est pas à la stupeur : une brèche est ouverte dans le mur, et les Titans affluent, menaçant de repousser l´humanité... Malgré les craintes, une stratégie de riposte est mise en place, et c´est Eren qui se trouve au centre !

  • « C'est l'histoire de petits lynchages ordinaires, qui finissent par envahir notre intimité, assigner nos identités, et censurer nos échanges démocratiques. Une peste de la sensibilité. Chaque jour, un groupe, une minorité, un individu érigé en représentant d'une cause, exige, menace, et fait plier.
    Au Canada, des étudiants exigent la suppression d'un cours de yoga pour ne pas risquer de « s'approprier » la culture indienne. Aux États-Unis, la chasse aux sorcière traque les menus asiatiques dans les cantines et l'enseignement des grandes oeuvres classiques, jugées choquantes et normatives, de Flaubert à Dostoïevski. Des étudiants s'offusquent à la moindre contradiction, qu'ils considèrent comme des « micros-agression », au point d'exiger des « safe space ». Où l'on apprend en réalité à fuir l'altérité et le débat.
    Selon l'origine géographique ou sociale, selon le genre et la couleur de peau, selon son histoire personnelle, la parole est confisquée. Une intimidation qui va jusqu'à la suppression d'aides à la création et au renvoi de professeurs. La France croyait résister à cette injonction, mais là aussi, des groupes tentent d'interdire des expositions ou des pièces de théâtre... souvent antiracistes ! La police de la culture tourne à la police de la pensée. Le procès en « offense » s'est ainsi répandu de façon fulgurante. « L'appropriation culturelle » est le nouveau blasphème qui ne connaît qu'une religion : celle des « origines ». ».
    C. F.
    Sans jamais vouloir revenir à l'ancien temps, Caroline Fourest trace ici une voie authentiquement féministe et antiraciste, universaliste, qui permet de distinguer le pillage de l'hommage culturel.

  • Lucie et sa licorne Rosemarie de Céleste Museau reviennent dans un univers toujours aussi tendre et drôle. En plus de devoir gérer l'école et les vacances d'hiver, le duo combat leur propre méchant : sa camarade de classe Dakota. Lucie rentre en compétition avec elle pour obtenir le rôle de « Lisa Ladybug » dans leur prochaine pièce de théâtre. Peut-être qu'avoir une meilleure amie pour licorne va l'aider dans sa tâche !

  • Après le livre qui dort, voici le livre en colère, tellement en colère qu'il est tout rouge ! Mais la colère, heureusement, passe et le livre se calme, se détend petit à petit. Ouf ! Ça y est, le livre n'est plus fâché !Après le livre qui dort, voici le livre en colère, tellement en colère qu'il est tout rouge ! Mais la colère, heureusement, passe et le livre se calme, se détend petit à petit. Ouf ! Ça y est, le livre n'est plus fâché !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Harris laisse son chien, George, tout seul à la maison. George a promis d'être sage, mais le gâteau, oublié sur la table de la cuisine, le joli parterre de fleurs et surtout Chat risquent de lui faire vite oublier sa promesse... L'après-midi promet d'être agité !

empty