Festival jeunesse les 24 et 25 septembre à la librairie !

Filed under: Non classé | 09/17/2016 (1:48 ) |

Affiche festival jeunesse 2016-page-001

« Les métamorphoses des Etats-Unis depuis 1965 » rencontre avec l’auteur Maurin Picard vendredi 16 septembre à 19h

Filed under: Non classé | 09/08/2016 (1:58 ) |

Rencontre Maurin Picard-page-001

Quelques coups de cœur de la rentrée littéraire…

Filed under: Non classé | 08/25/2016 (1:52 ) |

Détails sur le produit

L’archipel d’une autre vie (Seuil) Andreï Makine : formidable plongée dans les steppes de la taïga russe et chasse à l’homme captivante et schizophrénique : qui donc se cache derrière l’ombre de l’inconnu pourchassé par Pavel et ses accolytes ? Ode à la liberté et quête existentielle, Pavel va vite basculer et décider de vivre « une autre vie ».

 

Détails sur le produit

Le contorsionniste (Le nouvel Attila) Craig Clevenger : style éblouissant, histoire proche du fantastique, ce roman aurait pu être écrit par Chuck Palahniuk, l’auteur de « Fight club ». John Vincent est un magicien : poursuivi par les autorités, régulièrement hospitalisé pour des overdoses, il s’invente des vies, des parents, falsifie papiers, documents et trompe médecins et psychologues. Passant d’une identité à l’autre, il repousse les limites du contortionnisme mental.

 

Détails sur le produit

Fils du feu (Grasset) Guy Boley : Il s’agit tout d’abord de l’admiration d’un fils – le narrateur – pour son père forgeron, perçu comme un dieu pliant le métal, maîtrisant le feu. Douce torpeur balayée par la disparition du petit frère dont personne ne se remettra jamais à commencer par la mère qui, folle de désespoir, lui invente un destin : des études, une fiancée, un mariage…

Avec beaucoup de poésie et de justesse, Guy Boley parvient à écrire les silences pesants qui entourent les drames d’une vie.

Un très grand premier roman à découvrir.

Détails sur le produit

Station Eleven (Rivages) Emily St John Mandel : « Parce que survivre ne suffit pas » tel est le leitmotiv de ce roman. Au lendemain d’une pandémie mondiale qui a détruit une grande partie de l’humanité, une compagnie de théâtre « La symphonie itinérante » joue, dans les ersatz de villes américaines qui subsistent, Shakespeare et tout particulièrement Le Roi Lear, comme un gage de civilisation au milieu du chaos. A travers une galerie de personnages inoubliables par leur teneur, leurs dialogues, des décors faits de restes urbains et de nature débridée, l’auteure construit un univers palpable et implacable qui donne à penser…

Véritable révélation de cette rentrée, à ne pas manquer !

Détails sur le produit

L’échange (Métailié)Eugenia Almeida : Devant un bar, une femme pointe son arme sur un homme avant de la retourner contre elle. Nous sommes dans une petite ville d’Argentine et ce fait divers qui pourrait passer pour un suicide, le journaliste Guyot s’en empare avec la ténacité de ceux qui veulent connaître la vérité. Mais à quel prix ? Car les protagonistes de l’état policier des années 80 ont encore leur influence dans les relations troubles qui unissent flics et médias.

Un roman percutant servi par un style aussi beau que chirurgical : l’auteure écrit par ailleurs de la poésie et ça se voit !

Détails sur le produit

Le Grand Jeu (Rivages) Céline Minard : Qu’est ce qui fait l’essence d’une vie ?La relation à l’autre est-elle une promesse ou une menace ? La narratrice décide pour y répondre de se livrer à un jeu : faire l’expérience de la solitude et d’un rapport intime à la nature sur les hauteurs d’un massif montagneux, dans un abri qu’elle a conçu. Expérience très vite mise à mal par la présence d’un intrus…

Entre récit d’aventure (marche, pêche, escalade…) et réflexions philosophiques, Céline Minard livre un très grand roman qui donne à son lecteur l’envie de jouer à ce « grand jeu »…

Détails sur le produit

Police (Grasset) Hugo Boris : Une voiture de police file dans la nuit. A son bord un couple de flics et le poids de leur relation adultère, leur supérieur hiérarchique, un immigré qu’ils doivent conduire à l’aéroport qui le ramènera au Tadjikistan où l’attend une mort certaine. La force de ce récit : faire pénétrer le lecteur au cœur des questionnements, revirements, doutes qui assiègent ces quatre personnages, prêts à dépasser la ligne que leur impose l’ordre social…

Détails sur le produit

Métamorphose d’un crabe ( Le Dilettante) Sylvie Dazy. Gardien de prison à la Santé à Paris, Christo se définit comme un ethnologue. Il dit la hiérarchie entre détenus, les relations fortes qui l’unissent à certains dans une forme de fascination déstabilisante… Malgré la grisaille, la souffrance, la tension omniprésentes dans ce lieu c’est là paradoxalement qu’il se sent chez lui. Christo se cherche autant que les hommes qu’il doit surveiller, remettant par là en cause l’ordre carcéral.

Un premier roman au point de vue original sur ce microcosme, fait d’abus et de contradictions, qu’est la prison.

Détails sur le produit

La correction (Rivages) Elodie Llorca : Un correcteur de journal trouve dans l’alignement des mots, le choix du terme juste, une rigueur de pensée qui, si elle lui donne une forme d’équilibre le tient à l’écart de la vie. Car si sa compagne est celle qui verbalise, analyse les relations, lui s’en tient au versant silencieux des mots : ceux de la page…

Un roman étonnant qui embarque le lecteur dans une forme de folie kafkaïenne.

Détails sur le produit

Ma part de Gaulois (Actes Sud) de Magyd Cherfi. 1981, dans les quartiers Nord de Toulouse, le jeune Magyd passe le bac, le premier bac « arabe » de la cité et le rêve de toute une vie pour sa mère. Passionné par la poésie plutôt que le foot mais traité de « pédé » quand il lit sur un banc en bas de chez lui, Magyd tente de combler le fossé entre les deux cultures qui l’habitent lui et tout son quartier. Le futur parolier de Zebda nous livre, sans complaisance, un récit de l’intime plein de tendresse et d’autodérision.

Détails sur le produit

La Succession (L’Olivier) de Jean-Paul Dubois. Il est parfois des héritages dont on se passerait bien, c’est le cas de ceux du narrateur, Paul Katrakilis. Le premier est professionnel car comme son père et son grand-père, Paul est devenu médecin mais a très vite préféré les frontons de pelote basque au stétoscope et a fini par faire carrière en tant que pelotari en Floride. Le second, plus fardeau qu’héritage, est que tous les membres de sa famille perpétuent une étrange tradition, le suicide.

De l’euphorie des Jaï-alaï de Miami au salon feutré de la maison d’enfance au Busca, Jean-Paul Dubois navigue avec talent dans les eaux troubles des secrets de famille. Un très bon moment de lecture !

Quelques photos du Marathon des mots 2016 à L’Autre Rive…

Filed under: Non classé | 07/01/2016 (2:00 ) |

 

Olivier Bourdeaut (« En attendant Bojangles » Finitude)

et

Gérard Lefort (« Les amygdales » Editions de L’ Olivier)

Photo 1 BourdeautPhoto 2 Bourdeaut Lefort

 

 

 Rencontre avec Nathalie Azoulai (« Titus n’aimait pas Bérénice » POL)

Photo N.Azoulai

 

 Arnaud Cathrine pour son recueil de nouvelles « Pas exactement l’amour »

(Editions verticales)

 Photo A.Cathrine

 

 

Marathon des mots 2016, les rencontres dans votre librairie !

Filed under: Non classé | 06/16/2016 (5:12 ) |

Affiche marathon 2016-page-001

Exposition photographique du 6 juin au 1er juillet

Filed under: Non classé | 05/31/2016 (11:47 ) |

Exposition à venir à la librairie du 6 juin au 1er juillet !

« Les élèves du collège Clémence Isaure ont vécu de septembre 2015 à juin 2016 au sein de l’atelier de photographie de l’Espace Saint-Cyprien, une véritable aventure humaine et artistique.
Le photographe Frédérick Lejeune a su instaurer une relation de confiance avec les élèves et saisir des instants authentiques au cours des différentes activités pour leur proposer une autre représentation valorisante d’eux-mêmes et l’inscrire dans leurs mémoires. » Nathalie Quentin – enseignante spécialisée

Au plaisir de vous accueillir nombreux !

Aurélie et Céline

Expo C.Isaure juin 2016-page-001

Un printemps au palais, week-end autour de la cuisine et de la littérature, samedi et dimanche 28 et 29 mai 2016

Filed under: Non classé | 05/12/2016 (1:53 ) |

Un printemps au palais…

week-end autour de la littérature et de la cuisine

Samedi 28 mai à 19h

 1540-1

Rencontre avec Bruno Fuligni

autour de son ouvrage

Les gastronomes de l’extrême : prenez place à la table de Marco Polo, Alexandre Dumas, Jules Verne et tous ces aventuriers du goût qui explorèrent les cuisines du monde !

Dimanche 29 mai à 12h

 l-art-de-saucer-de-mayalen-zubillaga-1066583621_L

Rencontre avec Mayalen Zubillaga

autour de son ouvrage

L’Art de saucer :Peut-on espérer une vie heureuse sans jouer de la baguette ? Partant du postulat que la réponse est non, non et non, ce petit kâmasûtra des sauceurs explore l’une des plus grandes joies des mangeurs enthousiastes : celle qui consiste à éponger jus et sauces avec du pain !

Mise en bouche par la comédienne

Alexandra Malfi.

Grignotages et breuvages offerts.

Inscription gratuite mais obligatoire (places limitées) par mail (lautreriv@orange.fr),

tél (05 61 31 92 65)

ou à la librairie !

Au plaisir de vous retrouver nombreux !

Librairie L’Autre Rive,

24 Av Etienne Billières

31300 Toulouse

Samedi 23 avril 2016 : L’ Autre Rive fête la San Jordi !

Filed under: Non classé | 04/16/2016 (1:38 ) |

La librairie L’Autre Rive fête la San Jordi :

au plaisir de vous retrouver nombreux le samedi 23 avril 2016 pour célébrer ensemble la fête de la librairie indépendante !

 

DP UN LIVRE UNE ROSE 2016 (1)-page-001

 

 

DP UN LIVRE UNE ROSE 2016 (1)-page-002

ANNULATION DE LA RENCONTRE DE CE SOIR AVEC OLIVIER BOURDEAUT

Filed under: Non classé | 04/15/2016 (2:12 ) |

 

RENCONTRE ANNULEE

Elle sera reportée ultérieurement (date à venir)

Pour des raisons personnelles, Olivier Bourdeaut (« En attendant Bojangles ») est contraint d’annuler sa venue ce soir.

Nous nous excusons par avance et vous remercions de votre compréhension.

Vos libraires Aurélie et Céline

Librairie L’ Autre Rive 24 Av Etienne Billières 31 300 Toulouse

Vendredi 15 avril à 19h rencontre avec Olivier Bourdeaut pour son roman « En attendant Bojangles »(éditions Finitude)

Filed under: Non classé | 04/10/2016 (10:28 ) |

Affiche En attendant Bojangles-page-001 (1)