Coups de cœur noël 2016

img_1464

Petit pays (Grasset), Gaël Faye : Puissant récit engagé sur les événements encore tabous qui ont ravagés le Rwanda puis le Burundi en 1994…

Désorientale (Liana Levi), Négar Djavadi : Sublime fresque politique et romanesque sur l’Iran d’hier et d’aujourd’hui… !

Continuer (Minuit), Laurent Mauvignier : Une chevauchée dans les montagnes du Kirghizistan, ou les retrouvailles tout en finesse psychologique d’une mère et de son fils.

Le rouge vif de la rhubarbe (Zulma), Audur Ava Olafsdottir : Écriture poétique et aérienne, personnages hors du commun sur fonds de paysages boréaux !

L’autre qu’on adorait (Gallimard), Catherine Cusset : Le récit brillant d’une lente dégradation psychologique, portée par une plume empathique mais impuissante

Ma part de gaulois (Actes Sud), Magyd Cherfi : Roman autobiographique de l’enfant des quartiers nord toulousains dans lequel il questionne avec dérision et gravité son identité française.

Le grand jeu (Rivages), Céline Minard : Le récit grandiose d’un isolement volontaire qui interroge l’être humain dans son rapport au monde et à ses semblables !

Station Eleven (Rivages), Emily St.John Mandel : Roman post-apocalyptique qui nous livre un sublime hymne à l’art !

Amours monstres (Gallmeister), Katherine Dunn : Un roman vibrant d’humanité, une ode magistrale à la différence !

En attendant Bojangles (Finitudes), Olivier Bourdeaut : Un premier roman qui fait du bien en abordant la folie sous un angle inédit sur un air de Nina Simone… Dans la lignée de Boris Vian !

img_1469

Vernon Subutex (LDP), Virginie Despentes : Roman noir et rock’n’roll, qui dresse un portrait brut, humoristique et grinçant de la société contemporaine !

Le voyage d’Octavio (Rivages), Miguel Bonnefoy : Fable rocambolesque sur la grande histoire du Venezuela au travers des aventures d’Octavio, un paysan illettré. Très belle révélation !

La petite barbare (Pocket), Astrid Manfredi : Récit brut et volcanique inspiré de faits divers, sur l’abattoir bétonné de la banlieue, les failles du système carcéral, la misère sociale…

Shibumi (Gallmeister), Trevanian : Un classique du roman noir: un ex mercenaire des causes perdues va devoir reprendre du service…

Check-point (Folio), Jean-Christophe Rufin : Le pendant du « salaire de la peur » dans la Bosnie des années 1995 mais aussi une  véritable réflexion autour de l’aide humanitaire.

Petit traité d’éducation lubrique (Points), Lydie Salvayre : Traité humoristique pour peaufiner sa connaissance des plaisirs charnels..!

Profession du père (LDP), Sorj Chalandon : Bouleversant roman autobiographique et intime d’une folie familiale…

L’art de la joie (Le tripode), Goliarda Sapienza : Chef d’œuvre de la littérature italienne qui retrace le destin de Modesta, jeune fille intrépide en quête de liberté dans la Sicile du XXe siècle.

Délivrances (10/18), Toni Morrison : L’héroïne Bride est d’une beauté d’une noirceur déroutante… et nous plongeons avec elle dans les tourments de l’Amérique contemporaine.

L’amie prodigieuse (Folio), Elena Ferrante : Porté par une très belle écriture; ce premier tome de la saga retrace les destins croisés de deux amies, Elena et Lila dans l’Italie populaire des années cinquante.

img_1471

Les vieux fourneaux, tome 3, Celui qui part (Dargaud), Lupano, Cauuet : De retour pour un troisième tome, nos vieux retraités révolutionnaires-anarchistes s’embarquent de nouveau dans des aventures toujours aussi désopilantes !

L’arabe du futur (Allary Editions), Riad Sattouf : Ce dernier volet retrace l’enfance de l’auteur dans les années 1985-1987 avec toujours une grande justesse et beaucoup d’humour.

Le problème avec les femmes (Dargaud), Jacky Fleming : « Autrefois les femmes n’existaient pas et c’est pour cette raison qu’elles sont absentes des livres d’histoire »… Une histoire de la femme revisitée au grès des affirmations de ces grands hommes qui ont fait l’Histoire. Absurdement délicieux !

Culottées (Gallimard), Pénélope Bagieu : Les femmes sont à l’honneur, portraits de celles qui ont marqué leur temps, revisité avec humour !

Dictionnaire amoureux de tintin (Plon), Albert Algoud : Pour découvrir ou redécouvrir l’univers d’Hergé sous le regard intime et fantaisiste du spécialiste de Tintin.

Zai zai zai zai (6 Pieds Sous Terre), Fabcaro : Dans un supermarché, un homme est pris sur le fait pour avoir oublié sa carte de fidélité… Apologie de l’absurde et critique de la société : Incontournable !

Le dernier assaut (Casterman),  Tardi : Ultime album de l’auteur sur la grande guerre, où il nous plonge dans l’horreur et la réalité des tranchées avec force documentation !

img_1473

Le pouvoir au féminin (Flammarion), Elisabeth Badinter : Le portrait captivant d’une femme de pouvoir : la reine Marie Thérèse d’Autriche qui  n’a eu de cesse de concilier son rôle de femme, de mère et de souveraine.

Lætitia ou la fin des hommes (Seuil), Ivan jablonka : Assassinée, puis oubliée dans le traitement de l’affaire, Lætitia Perrais est ici remise en lumière et au travers d’elle, toutes les femmes victimes d’une société trop souvent misogyne…

Charlotte Delbo, La vie retrouvée (Grasset), Ghislaine Dunant : La biographie romancée de Charlotte Delbo; de la résistance à son retour d’Auschwitz. Au travers de ses lignes, un hommage sensible à la plume de cette femme engagée et passionnée !

Le carnet scientifique (Grasset), Mathieu Vidard : a l’occasion des 10 ans de l’émission « la tête au carré », le chroniqueur nous offre un éventail de curiosités scientifiques. A la fois érudit et léger !

Notre France, dire et aimer ce que nous sommes (Allary Editions), Raphaël Glucksmann : L’auteur nous conte une France cosmopolite, humaniste et ouverte sur les autres pour se réapproprier l’Histoire face aux extrêmes.

Philosopher et méditer avec les enfants (Albin Michel), Frédéric Lenoir : Ateliers philosophiques à destination des enfants, le pari de Frédéric Lenoir pour penser le monde à tous âges!

img_1472

Comics retournés (Seguier), Gabriela Manzoni : Attention ! Détournement de comics sentimentaux par des dialogues remis au goût du jour ! Caustique et cinglant !

La cuisine Cannibale (Wombat), Roland Topor : Comment cuisiner les cuisses des filles, la tête de votre patron ou encore un foie de suisse à la poêle ? Petit livre de recettes incontournables pour tous les cannibales !

Le monde merveilleux de la crise de la quarantaine et Le monde merveilleux de la gueule de bois (10/18), Hazeley, Morris : Comme vous ne les avez jamais vu ! Illustrations vintages et décalées desservent à merveille le propos absurde !

Best of, Aller-retour en absurdie (Plon), Stéphane de Groodt : Compilations inédites des chroniques de l’auteur pour l’émission du grand journal. On y retrouve avec plaisir surréalisme et burlesque.

Le Canard Enchaîné : 100 ans (Seuil), Rambaud, Martin : Un siècle d’indignation et d’humour ! Que vive encore la liberté d’expression !

img_1501

Les inventions de Léonard de Vinci et de Jules Verne (Auzou) : un magnifique coffret de maquettes à monter pour (re)découvrir le planeur de Vinci ou encore Le Nautilus de Vingt mille lieues sous les mers. Le tout accompagné d’un livre qui nous dit tout sur ces génies créateurs ! A découvrir à partir de 6 ans !

Petit inventaire du monde, Maya Hanisch (Rue du Monde) : Un imagier grand format pour s’ouvrir au monde à travers plusieurs thématiques, déclinées en trois langues : français, anglais et espagnol. Pour les enfants qui découvrent le langage ou pour les plus grands qui s’initient à d’autres langues !

Le pire anniversaire de ma vie, Benjamin Chaud (Hélium) : Quand on adore les anniversaires mais que tout va de travers… Nous retrouvons le héros de Benjamin Chaud et son lapin bélier nommé Chaussette dans une histoire fantaisiste et tendre pour les enfants à partir de 5 ans.

Presque toute la vérité sur les lutins, Clothilde Delacroix (Seuil) : Pourquoi ne s’habillent-ils qu’en rouge et vert ? Quel est le secret de leurs oreilles pointues ? Cet album explique aux enfants tout l’univers des lutins de façon humoristique. A partir de 6 ans.

Le bain de Berk, Julien Béziat (École des Loisirs) : Après « Le Mange doudou », voici une nouvelle aventure de Berk qui cette fois-ci se retrouve plongé dans les eaux troubles du bain sous les regards horrifiés des autres doudous ! Une histoire pour les petits (aux alentours de 3 ans) pleine de rebondissements et d’humour !

Bonjour les animaux, Anne Crausaz (Memo) : Une ballade au fil de la journée jusqu’au coucher pendant laquelle nous croisons de superbes portraits d’animaux : chien, chimpanzés, ibis rouge ou encore fourmis ! Un bel imagier aux illustrations hautes en couleurs, très réalistes et expressives pour les enfants à partir de 18 mois.

Gloups ! J’ai avalé Cornebidouille !, Pierre Bertrand (École des Loisirs) : Et oui, la terrible et rondelette Cornebidouille est de retour et elle est toujours bien décidée à ce que Pierre mange sa soupe ! Nous adorons ce tout dernier album à lire et à relire en famille pour une bonne partie de rigolade ! Pour se faire peur à partir de 3 ans.

Topo – L’actu dessinée pour les – de 20 ans (Futuropolis) : Voilà une nouvelle revue spécialement conçue pour les ados (à partir de 13-14 ans) dont tous les articles sont réalisés en BD. Un très bon moyen de se tenir au fait de l’actualité et des questions de sociétés, de façon ludique et en découvrant plein d’auteurs et d’illustrateurs ! Deux numéros sont déjà parus, les autres sont à prévoir tous les 2 mois.

Le Loup en slip, Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz et Paul Cauuet (Dargaud) : Dans un petit coin de la forêt toute la vie des animaux tourne autour du loup féroce qui vit près de chez eux mais que va t-il se passer quand ce « loup-émissaire » dévoilera son vrai visage doux et moelleux… ? Les créateurs des « Vieux fourneaux » dévoilent un petit bijou plein d’humour et au message fort pour petits et grands à partir de 6 ans !

Akissi – Faux départ, de Marguerite Abouet et Mathieu Sapin (Gallimard) : On adore Akissi, cette petite fille espiègle qui fait les 400 coups. Dans ce nouveau tome, ses parents ont décidé de l’envoyer à Paris mais elle n’est pas de cet avis et compte bien le faire savoir… Une aventure dépaysante à découvrir à partir de 7 ans.

Sous Terre / Sous l’eau, de Aleksandra et Daniel Mizielinska (Rue du Monde) : Après nous avoir fait voyager à travers le monde avec l’album Cartes, le duo d’auteurs polonais nous fait découvrir aujourd’hui, sur le même principe, l’intérieur de notre Terre. Toujours en grand format avec de superbes illustrations, l’aventure commence à partir de 8 ans !